Les anaglyphes

 

 

 

       Lorsque vous vous concentrez sur une image plane (un écran, une feuille...), vos yeux perçoivent la même information sans réel décalage, donc sans aucun ressenti d'effet de profondeur. Néanmoins, en regardant un objet concret (une table, une maison...) vous visualisez nettement la troisième dimension. En effet, vos deux organes récepteurs, éloignés de 6,5 centimètres sur le plan horizontal, vous donnent deux images différentes d'un même objet. Ainsi, votre cerveau accepte la petite disparité entre les deux images reçues et vous donne en retour une image simple avec une perception précise de la profondeur. Votre capacité à créer la troisième dimension est appelé stéréoscopie

 

 

       Un anaglyphe est une technique de reconstitution du relief. Elle se constitue de deux photographies d'un même objet prises d'un angle différent. Elles sont imprimées ou projetées en deux couleurs complémentaires, le plus souvent rouge et cyan. La superposition de ces deux images donne une impression de relief, que les lunettes 3D permettent de visualiser (car elles sont composées de filtres de couleurs identiques à celles des deux photographies). Cette technique a été découverte en 1891 et développée par Louis Ducos. 

 

 

 

Fabrication d'un anaglyphe

 

       Un anaglyphe est réalisé à partir de deux vues respectivement droite et gauche qui matérialiseront ce que voit chacun de vos deux yeux. Pour créer une image stéréoscopique il faut rechercher le décalage qui existe entre vos deux organes récepteurs . La distance de 6,5 cm entre vos deux yeux correspond environ  1/30 de deux mètres. Ainsi, pour créer une image stéréoscopique il faut choisir un décalage d’environ 1/30 de la distance qu'il y a entre l'objet le plus proche de la scène et vous.

 

 

1.jpg

       Après avoir ainsi obtenu les deux images nécessaires il faut les faire apparaître sur une seule et même image : l'image finale qui permettra le visionnage en trois dimensions.
Le principe de base est d'extraire la composante rouge de l'image gauche et les composantes verte et bleu (cyan = vert + bleu) de l'image droite puis de recombiner ces trois composantes en une image unique. Les couleurs de l’image finale découlent toutes de mélanges des trois couleurs primaires (rouge, vert, bleu).

 

2.jpg

 

       Une fois muni de lunettes à filtres rouge / cyan vos yeux reçoivent deux images différentes pour une seule scène. Votre cerveau, après analyse de cette image stéréoscopique, crée donc la profondeur: la 3D attendue.

 

 

3.jpg

 

 

 

 

→ Les mirages


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site